peu après…

Vous avez finalement repris une vie « normale ». Ou presque. Vous vous adaptez, vous trouvez des façons de faire les choses, de tenir les objets, de les utiliser « autrement »… C’est vrai, vous vous fatiguez bien plus vite. Vous boitez. Vous souffrez, surtout. Beaucoup. Enormément. Mais vous « faites avec »… avec le temps, vous maîtrisez parfaitement le « faire avec » !… Pour le reste… vous « faites comme si »… oui, c’est devenu une autre de vos spécialités, le « faire comme si » : comme si tout allait bien, comme si les choses ne vous touchaient pas, comme si rien n’avait d’importance, comme si la vie était facile, comme si les choses étaient « normales »… ah, ça, si on organisait un championnat du Monde de « faire comme si » – ou de « faire avec », vous rentreriez chez vous avec un paquet de médailles !… Il y a aussi le « pas grave »… encore un des grands apprentissages de l’« après », le « pas grave » !… Vous devenez imperméable aux regrets… du moins… en apparence… Et puis, quoi ?… à quoi vous serviraient-ils, les regrets ?… C’est comme ça, c’est tout. Point final. Vous « faites avec ». Vous « faites comme si »… « Pas grave », tout ça… Vous vous construisez une carapace… pour ceux qui vous entourent, vous allez bien… vous avez toujours le sourire, vous plaisantez, vous riez… quoi qu’ils fassent, quoi qu’ils disent, tout va bien… Vous devenez indifférent aux actes et aux paroles des autres, de tous les autres – de votre famille à votre épicier, tous ceux qui vous connaissaient « avant »… enfin… apparemment. Toujours des « apparences à sauver »… On a sa fierté, tout de même !… ils ne le font pas exprès, non plus, c’est juste qu’ils ne se rendent pas compte… qu’ils n’arrivent pas à « gérer »… Vous ne pouvez même pas leur en vouloir : c’est vous, qui avez « changé », pas eux… vous comprenez… vous n’en voulez à personne… même pas à la vie – ou au destin, ou à Dieu, ou à qui on veut, comme on veut… après tout, toutes ces choses dont on croit toujours que ça n’arrive qu’aux autres – la maladie, l’accident, la mort… il faut tout de même bien que ça tombe sur quelqu’un… c’est comme ça… et vous lamenter, et vous demander pourquoi ça vous est arrivé, à vous, vous avez vite compris que ce n’est pas ça qui fera avancer les choses… alors vous « faites avec »… mais c’est apparemment plus difficile pour votre entourage… ça les confronte peut-être à cette réalité – non, ça n’arrive pas qu’aux autres… ils en font trop… ou pas assez… plus personne n’est « naturel » avec vous… même ceux censés être les plus proches… votre famille… vos amis… enfin… ceux que vous considériez comme tels… vous voyez bien qu’ils ne sont pas à l’aise… ils se « censurent », ils se « contrôlent »… ils se font parfois fuyants, ils ne savent pas trop quoi vous dire, de quoi parler… vous les embarrassez… vous dérangez… vous apprenez les choses « en différé »… ils ont « oublié » de vous dire qu’ils organisaient une sortie à la patinoire ? « Pas grave »… et puis, de toute façon, vous ne pouvez plus patiner… alors… Ils sortent en boîte sans même songer à vous inviter ? « Pas grave »… de toute façon, vous ne pouvez plus danser… Peu à peu, avec le temps, vous ne partagez plus rien, vous vous voyez de moins en moins… « Pas grave »… Et, à force, ils vous oublient complètement… « Pas grave »… « Pas grave »… « Pas grave »… Vous le répétez assez pour vous en convaincre… Et puis, après tout, il vous reste le petit noyau des « vrais » amis, les autres, c’était la bande de copains, même si vous en connaissiez certains depuis vingt ans – voire plus, ce n’était pas des amis, et vous vous rendez compte que, finalement, ils ne vous manquent pas plus que ça… alors… « pas grave » !…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s